Elagueuse – Power.com a pour but de vous aider à dénicher les meilleures élagueuses du marché. Nous sélectionnons pour vous les meilleurs produits des meilleurs fabricants à travers le monde, tout en comparant les prix avec les e-commerces français.

Élagueuse

Les propriétaires de grands jardins avec des arbres ou ceux qui entretiennent un espace vert ont souvent recours à l’élagage des arbres. C’est un procédé d’ébranchage permettant de se débarrasser des branches mortes ou celles pouvant être considérées comme superflues, dangereuses ou, tout simplement, parce qu’elles peuvent gêner les voisins.

Ce guide vous permettra de mieux connaître les élagueuses pour un élagage bien fait et en toute sécurité.

Qu’est-ce qu’une machine élagueuse ?

L’élagueuse est une machine de la catégorie des tronçonneuses. Comme son nom l’indique, l’élagueuse va vous aider à ébrancher vos arbustes et vos arbres. Plus maniable et moins lourde qu’une véritable tronçonneuse, cette machine est considérée comme un outil de jardinage, mais les professionnels, notamment les sylviculteurs, l’utilisent également. Globalement, cette machine de coupe ressemble à une tronçonneuse de petite taille, mais la grande différence, c’est que généralement, un long manche rigide ou télescopique sépare le moteur et la chaîne coupante de l’élagueuse.

Avec cet outil d’élagage innovant, il n’est plus nécessaire de grimper dans un arbre ou d’utiliser une improbable échelle pour ébrancher. La sécurité de l’utilisateur est donc assurée, d’autant plus que le côté tranchant de la machine se trouve à l’autre l’extrémité de la perche.

Quels sont les différents types d’élagueuses ?

Les outils à la main

Parmi les outils pour élaguer, il y a les cisailles, les ébrancheurs, les échenilloirs et les sécateurs traditionnels. Ces outils à main sont généralement utilisés pour ne tailler que de petites branches, mais d’autres modèles peuvent être beaucoup plus performants : les sécateurs lames à enclume, les coupes-branches à longs manches.

L’adoption d’un outil d’élagage dépend principalement de la taille des plantes à entretenir : arbustes, arbres, haies, etc.

secateur electrique

Les machines à ébrancher:

Elles se différencient essentiellement par le type de motorisation : électrique, à batterie et thermique. Le choix de la motorisation est un critère primordial, car le poids, la puissance et le confort d’utilisation en dépendent.

Les élagueuses à moteur électrique ou élagueuses filaires sont évidemment à brancher sur une prise électrique. Il faut donc prendre en compte la présence du câble électrique, car les mouvements peuvent être assez limités.

L’utilisation d’une rallonge de fil électrique est souvent indispensable. Mais cet appareil électrique a beaucoup d’avantages :

  • son poids et nul besoin de toujours faire le plein de carburant ou de recharger la batterie.
  • C’est l’outil idéal pour les travaux d’élagage de longue durée.
  • En revanche, l’élagueuse électrique est plutôt réservée aux petits travaux.


La machine pour élagage sans fil ou à batterie

Elle est les plus maniable, car aucun câble ne va gêner l’utilisateur lors de l’ébranchage.

Avantages:

  • presque silencieuse,
  • transportable,
  • économique,
  • propre et nécessite trop peu d’entretien.

Inconvénients:

  • Par contre, elle peut être plus ou moins lourde à cause du poids de la batterie.
  • Certains modèles plus performants sont même équipés de 2 batteries.
  • Elle ne permet pas une utilisation prolongée, car l’autonomie n’excède pas souvent l’heure d’utilisation.

Il est donc indispensable d’avoir une ou des batteries de rechange ou être à proximité d’une prise électrique pour recharger la batterie.

Celles à moteur thermique sont les plus avantageuses en termes de rendement et de puissance. Elles sont idéales pour les travaux d’élagage intensifs. Mais outre l’élagage, elles peuvent également venir à bout de plus grosses branches : elles peuvent donc être utilisées à couper du bois. Toutefois, il faut prendre en compte qu’une machine à moteur thermique utilise de l’essence : elle est donc plus polluante.


Élagueuse VS tronçonneuse 

La tronçonneuse

Généralement, la tronçonneuse est réservée aux sylviculteurs et aux bûcherons. C’est une machine de coupe très puissante, souvent imposante et robuste pour, entre autres, abattre de gros arbres et couper du bois. Les tronçonneuses sont équipées de moteur électrique ou thermique et ne sont pas vraiment idéales pour de petits travaux comme l’ébranchage. En revanche, il existe un modèle plus petit de tronçonneuse, adapté aux travaux d’élagage : la tronçonneuse-élagueuse. Les machines à ébrancher sont plus maniables et plutôt légères.


La tronçonneuse-élagueuse

En effet, la tronçonneuse-élagueuse est certainement la plus puissante des machines à élaguer. Elle est munie d’un moteur thermique. Plutôt réservée aux professionnels et aux utilisateurs avertis, la tronçonneuse-élagueuse peut également être utilisée pour couper des branches plus grandes, des bûches, des arbres de taille moyenne. Toutefois, ce n’est pas une tronçonneuse permettant d’abattre de gros arbres, sachant que le guide-chaîne dépasse rarement les 35 cm. Une tronçonneuse-élagueuse est l’outil idéal pour un élagage à moindre hauteur. À manipuler avec une seule main, cette puissante machine peut être dangereuse si elle est utilisée en hauteur, sans sécurité. Elle peut peser entre 3 et 5 Kg.


La perche élagueuse

La perche élagueuse ressemble à une petite tronçonneuse, dont le moteur et la chaîne coupante sont séparés par une longue perche. La perche, qui semble être une rallonge pouvant atteindre jusqu’à 4,5 mètres, cache en fait un arbre d’entraînement de la chaîne coupante. Ce qui peut donc réduire la puissance transférée à la chaîne, notamment si le moteur n’a pas assez de couples. C’est pourquoi la plupart des perches élagueuses sont filaires ou à moteur thermique. En revanche, la maniabilité est exceptionnelle, étant donné que le système de coupe à l’extrémité de la perche n’est pas très lourd.


Machines à élaguer sur perche

Quant aux machines à élaguer sur perche, c’est une petite tronçonneuse-élagueuse qui se trouve à l’extrémité d’un long manche. Ce dernier peut être rigide ou télescopique et peut mesurer jusqu’à 3 mètres. Elles ont souvent un moteur électrique à batterie ou sur secteur, mais rarement à moteur thermique. Pour celles qui sont branchées sur secteur, le câble pourrait aussi gêner l’utilisateur. Avec une élagueuse sur perche, toutes les commandes se trouvent sur la poignée.


Appareils multifonctions

Actuellement, de nombreux autres modèles plus pratiques, plus sophistiqués et plus performants existent sur le marché. Les fabricants proposent, par exemple, des machines multifonctionnelles qui peuvent être à la fois une élagueuse, une débroussailleuse, un taille-haie, un coupe-bordure et, bien sûr, une tronçonneuse. Certains modèles peuvent être utilisés pour 10 fonctions différentes. Pour les professionnels, il existe également des modèles plus grands, plus puissants tels que les appareils à élaguer à disques.


Avantages d’une élagueuse

Pour élaguer, utiliser un sécateur manuel peut être très fatigant et nécessite l’utilisation d’autres outils, dont les échelles, pour bénéficier d’un travail d’entretien parfait. C’est là tout l’intérêt de l’utilisation des élagueuses, car vous pouvez travailler depuis le sol. Grâce au long manche de la machine, vous n’auriez pas besoin d’utiliser une échelle ou grimper dans l’arbre.

Sur d’autres modèles, le guide de lame est orientable pour faciliter davantage l’ébranchage et atteindre aisément les branches à couper, quelle que soit leur orientation. Il est donc évident que, quel que soit le type de système d’élagage qui vous convient, le travail d’entretien de vos arbres ne sera pas une corvée et la finition ne sera que parfaite.

Sécurité et protection

Il ne faut jamais oublier qu’une machine à élaguer en marche, quel que soit le modèle et quelle que soit la puissance de son moteur, dispose d’une chaîne coupante pouvant causer de graves accidents. Avant toute utilisation, notamment si c’est la première fois que vous prenez en main une élagueuse, lisez attentivement la notice d’utilisation. Cette dernière peut vous aider à maîtriser votre outil et à connaître toutes les consignes de sécurité et les précautions à prendre.

L’utilisateur lui-même doit porter diverses protections. Ces protections sont obligatoires pour les professionnels. C’est ce que l’on appelle communément des EPI ou équipements de protection individuelle, pour protéger la tête, l’ouïe, le visage, les mains, les jambes et les pieds. Les particuliers doivent également avoir ces indispensables protections pour assurer leur sécurité :

Casque, visière ou lunettes de protection, gants antidérapants, bouchons antibruit, combinaison anti coupures, chaussures adaptées.


Entretenir les élagueuses électriques ?

Entretien global

L’entretien des élagueuses électriques consiste essentiellement à vérifier le câble d’alimentation. Cette vérification peut se faire à l’œil pour voir s’il n’est pas abîmé ou s’il présente un quelconque défaut. Pour les modèles sans fil, l’attention se portera sur la batterie. Cette dernière ne doit pas être complètement déchargée avant de la recharger. En effet, une décharge complète nuit à sa capacité et à sa longévité, notamment s’il s’agit d’une batterie à lithium. La batterie doit être enlevée quand la machine doit être rangée.

Mais qu’importe le type de votre appareil pour élaguer, la vérification et l’entretien sont souvent identiques, sauf pour ceux à moteur thermique. Pour ces derniers, il faut toujours vérifier, nettoyer, voire changer le filtre à air, le filtre à essence, la bougie. Le niveau d’huile du moteur est également à contrôler. Il est aussi conseillé de faire la vidange de temps en temps si la machine est souvent utilisée.

Pour ce qui est de l’entretien commun, après utilisation, il est utile de bien nettoyer la machine pour enlever les sèves, les résines et les petits fragments des branches coupées. Un liquide dissolvant sur du chiffon peut être efficace pour bien nettoyer votre machine.

La chaîne coupante

Il faut toujours vérifier la tension de la chaîne avant et après l’utilisation pour que la chaîne ne déraille pas. La tension de la chaîne est toujours réglable sur tous les modèles d’élagueuse. Vérifiez aussi la lubrification de la chaîne et du guide pour que votre machine garde bien ses capacités de coupe. Généralement, toutes ces vérifications sont déjà bien détaillées dans la notice d’utilisation de votre matériel.

Remplacement et affûtage de la chaîne de coupe

Quand la machine à élaguer ne fait plus son travail convenablement, il est certainement temps de bien vérifier la chaîne de coupe. Si celle-ci est cassée ou présente visuellement des défauts, il est aussi temps de la remplacer. Mais une chaîne peut aussi ne plus couper quand elle a besoin d’affûtage. Le replacement et l’affûtage de la chaîne sont des opérations délicates qui nécessitent souvent l’intervention d’un professionnel, mais un utilisateur bricoleur averti peut également les faire en suivant scrupuleusement les étapes nécessaires.

Pour changer la chaîne de coupe de votre appareil, il faut bien sûr avoir la bonne chaîne. Généralement, les références de la chaîne sont toujours indiquées dans la notice d’utilisation et marquées sur le guide. Ces références précisent les pas de la chaîne, le nombre de maillons entraîneurs et la jauge. Avec la bonne chaîne, vous pouvez procéder à son remplacement en suivant les indications dans la notice d’utilisation.

Ne jamais oublier les mesures de sécurité avant l’opération : port de gants, machine débranchée, batterie enlevée, etc.

En ce qui concerne l’affûtage, les chaines des élagueuses peuvent être affûtées plusieurs fois. Mais c’est aussi une opération délicate, car mal fait, l’affûtage peut abîmer davantage la chaîne de coupe. Les utilisateurs peuvent eux-mêmes affûter leur chaîne avec une affûteuse manuelle, mais c’est un véritable travail de précision, car il faut par exemple respecter certains angles d’affûtage. Le mieux, c’est de recourir au service d’un professionnel qui utilise une machine affûteuse.


Quelques marques de référence de machines élagueuses

Nombreux sont les fabricants pionniers des outils de coupe et de jardinage. Ils rivalisent d’ingéniosité pour offrir aux professionnels et aux particuliers des machines innovantes et ultraperformantes. Nombre d’entre eux existent depuis longtemps, à savoir la marque HUSQVARNA, une manufacture fondée en 1689.

La marque française GT GARDEN est une référence en termes d’appareils électroportatifs de jardinage, renommés et reconnus en France et partout en Europe. La marque ECHO est un fabricant de tronçonneuses et de machines pour élagage, dont le savoir-faire est à la fois japonais et américain. C’est une marque réputée respectueuse de l’environnement. Du côté de l’Asie, on peut citer la marque nippone RYOBI, une spécialiste dans le domaine de l’outillage portatif à motorisation thermique.

Dans les produits haut de gamme à usage professionnel et domestique, la marque BLACK & DECKER est certainement la plus connue mondialement : c’est le fabricant américain de renom en matière d’outillages de bricolage, de jardinage, d’électroménagers, etc.

Conclusion

Si vous voulez entretenir les arbres de votre jardin ou votre espace vert juste pour votre plaisir ou par obligation, car il existe une réglementation relative à l’élagage, il est indispensable d’avoir le bon outil pour le faire. Nombreux sont les types et les marques de machines pour élaguer et il convient de bien définir ses besoins avant l’achat. De nombreux critères sont à privilégier pour choisir le bon outil pour élaguer. De la machine elle-même, à sa manipulation, en passant bien sûr par le côté sécurité, rien ne doit être négligé. Une élagueuse est une machine qui peut être à la fois performante et dangereuse. Bien que ce soit une machine qui n’est pas souvent très utilisée, optez toujours pour une élagueuse de bonne marque. Vous aurez ainsi un formidable outil pour un bon résultat et un travail fait en toute sécurité.